Accepter l’autre, c’est l’aimer avec ce qu’il est et ce qu’il vit. C’est bien différent du rejet et de la tolérance.

Où en êtes-vous, vous et votre conjoint ou conjointe? Est-ce que vous acceptez l’autre avec ce qu’il vit?

Aimer l’autre, c’est l’aimer sans vouloir le changer, c’est accepter ses forces et ses faiblesses, c’est accepter ce qu’il ou elle vit.   Qu’en est-il pour vous?  Vous arrive-t-il de dire à votre conjoint ou conjointe : « Tu n’as pas raison de te sentir comme cela! » alors qu’il ou elle est à vous partager comment il ou elle vit telle ou telle situation. Imaginez que vous êtes le conjoint qui ne se sent pas accepté. Que se passe-t-il en vous?

Retour

notremission